Pourquoi les orties piquent-elles ?

ZAP_Ortie
On l’a toujours dit : il ne faut pas pousser bobonne dans les orties ! Et pour cause…
Les orties possèdent des poils urticants (notons d’ailleurs que le nom latin urtica signifie « ortie » en français).
Plusieurs plantes sont dotées de cette arme (plus ou moins) redoutable. Le but ? Dissuader certains herbivores de les consommer.
Chaque poil possède à son extrémité une pointe de silice (constituant du sable) et à sa base un renflement contenant un liquide urticant. Ce dernier est un cocktail chimique de plusieurs substances : histamine (substance notamment responsable des symptômes d’allergie), sérotonine, acétylcholine et formiate de sodium. Lors du moindre effleurement d’un de ces poils, la pointe de silice se pique dans la peau et se brise ; le liquide urticant est alors libéré sur la peau provoquant l’apparition de petites cloques, d’une rougeur et d’une sensation de brûlure. Donc gare ! Qui s’y frotte s’y pique !