Pourquoi les oiseaux ne se font-ils pas électrocuter sur les câbles électriques ?

ZAP_pigeons
En effet, à bien les regarder se reposer sur ces lignes électriques, ils n’ont pas l’air survoltés…
Le déplacement des électrons (ou courant électrique) se fait selon certaines règles : les électrons se déplacent lorsqu’il y a une différence de potentiel (disons de manière simplifiée que c’est une différence d’énergie potentielle des charges électriques). Ensuite, ils ont plus de facilité à se déplacer dans des matières qui présentent peu de résistance à leur passage (logique me direz vous ! On parle de bons conducteurs d’électricité). Et enfin, ils se déplacent en suivant le trajet le plus court pour une même différence de potentiel. Lorsqu’un oiseau est posé sur un câble électrique, il ne risque rien tant qu’il ne touche que ce câble. (Notons que l’air est lui un excellent isolant électrique s’il n’est pas trop humide !). L’oiseau n’influence, dans ce cas, en rien la différence de potentiel ; les électrons poursuivent donc leur chemin au plus direct dans le câble qui est, en plus, bien meilleur conducteur que l’oiseau. Par contre, il arrive que certains grands oiseaux (cigognes, rapaces, etc.) soient victimes d’électrocutions lorsqu’ils déploient leurs ailes pour s’envoler et qu’ils touchent en même temps deux câbles électriques proches. Entre ces deux derniers règne une grosse différence de potentiel ; dans ce cas, l’oiseau crée un « pont conducteur » entre les deux câbles et les électrons traversent l’animal.