Comment se forme la pierre ?

ZAP_rochers
Le mot « pierre » est très général. Les spécialistes préfèreront parler de roche.
Et il existe un très grand nombre de roches différentes ! Ce qui les distingue : leur composition, leur origine, le contexte et la manière dont elles ont été formées, ainsi que leur « âge ».
Les plus communes sont sans doute les roches dites sédimentaires. Elles se sont formées à la surface de la Terre par l’accumulation de particules (venant d’autres roches, des carapaces d’animaux, de minéraux présents dans l’eau, etc.) qui finissent par « se coller » les unes aux autres, par se consolider grâce, par exemple, au carbonate de calcium (calcaire).
Les roches magmatiques, elles, se sont formées en profondeur à partir du magma (ce qui, entre autres, sort d’un volcan en éruption). Pour terminer, on parlera également des roches métamorphiques produites par la transformation de roches déjà existantes sous l’effet de températures et/ou de pressions importantes. Ce qu’on appelle communément la pierre correspond en fait à l’ensemble des roches dures et non friables. Dans le langage courant, les pierres ou les cailloux sont des morceaux, des fragments de roches dures et beaucoup plus volumineuses arrachés et morcelés par l’effet de l’eau, du gel, du vent, des activités humaines, etc.
Si tu veux un peu frimer, voici quelques noms de roches : granite, grès, schiste, calcaire, marbre, craie, basalte, gypse, silex, fulgurite,… ; même le pétrole, le charbon, l’argile ou le sable sont des roches !